ajouter favoris
 
 
L'intelligence chez l'enfant
Share |

L'intelligence musicale :
la première à apparaîtrechez l'enfant. C'est le sens de la mélodie, du rythme, du timbre juste. Le futur musicien se repère à ce que, dès l'âge de 9-10 ans, et plus tôt s'il s'appelle Mozart, il réécrit, transforme des morceaux musicaux qu'il a souvent entendus et joués.

L'intelligence Kinesthésique :
c'est savoir se servir créativement de son corps. Elle prédomine chez les danseurs, les mimes et les athlètes : le corps est intuitivement perçu comme un instrument docile que son possesseur utilise à sa guise pour lui faire adopter toutes postures possibles. Le jeune enfant agile dont les acrobaties amusent ses parents en est, à coup sûr, doté.

L'intelligence linguistique :
c'est l'aptitude à jouer avec les mots, les sons, l'aisance à manier la langue parlée et/ou écrite. L'enfant doué se remarque à sa rapidité à décoder un texte ou à sa capacité de charmer son auditoire par des discours d'une maturité qui excède son âge.

L'intelligence spatiale :
particulièrement présente chez les artistes, elle découle de la capacité à ressentir le monde, à se le figurer et à s'y repérer comme s'il était une page remplie de figures géométriques ou un ensemble de cubes transformables à loisir. L'enfant doué, qui intègre facilement la disposition des lieux qu'il fréquente et les distances, manifeste précocement un grand sens de l'orientation.

L'intelligence interpersonnelle :
c'est l'intuition de l'intériorité de l'autre, la capacité à s'identifier à autrui. On la trouve en abondance chez les communicateurs, les hommes politiques les plus humanistes, les psys, et en quantité variable chez tout le monde. L'enfant doué apprécie les jeux de rôle où il entre successivement dans la peau de personnages qui font couple : la mère et l'enfant, le gendarme et le voleur, le cow-boy et l'indien, etc.

L'intelligence intrapersonnelle :
très proche de la précédente et allant souvent de pair avec elle, c'est l'aptitude à se comprendre soi-même, à s'observer, à décrire ses états d'âme. Freud et Proust, dans des styles différents, en sont les représentants les plus fameux. L'enfant doué se signale par sa sensibilité, son émotivité et/ou sa curiosité, son désir de comprendre ce qui se passe en lui et autour de lui.

L'intelligence naturaliste :
permettant de reconnaître sans effort bêtes et/ou plantes, même quand plusieurs d'entre elles semblent strictement identiques, elle habite les botanistes et les zoologistes.
L'enfants doué intériorise immédiatement le nom et la forme de l'oiseau ou de la plante
qu'on lui montre, et manifeste un grand sens de l'observation.

L'intelligence existentielle :
elle est le propre du philosophe, du penseur. Quand ses petits copains sont scotchés devant la télé, l'enfant doué, souvent de tempérament solitaire, s'interroge - interroge son entourage - sur les grandes questions : la vie, la mort ; comment, pourquoi ? A tel point qu'on s'inquiète parfois de le voir si sérieux, si soucieux de problèmes réputés n'être "pas de son âge".


Auteur coujinti


retrouvez coujinti sur facebook
Coujinti © 2008

Création FREE WEB CONCEPT

Retrouvez sur Coujinti
.com les différentes recettes de la cuisine Tunisienne .