ajouter favoris
 
 
Comment choisir son shampoing
Share |

Parfois on se trouve devant les raillons de shampoings et on sait pas que choisir ni qu’est ce marche au mieux avec nos cheveux, dès lors il est nécessaire connaitre l’aspect des cheveux (gras, fins, secs, décolorés…) pour pouvoir trouver ce qui est adapté avec non seulement la qualité de nos chevelures mais aussi avec l’état du cuir chevelu (normal, sec, pelliculaire…).

 

Cheveux secs
Les cheveux secs opteront pour un shampoing riche en actif nutritifs (céramides, acides gras essentiels). Evitez les lavages trop fréquents (1 fois par semaine est l’idéal) et les brushings, dont la chaleur fragilise les cheveux. Deux fois par mois, appliquez avant le shampoing, sur cheveux secs, un masque nourrissant (beurre de karité, huile de palme…) à laisser poser une vingtaine de minutes, ou mieux encore, toute une nuit, sous une serviette.

Si les pointes sont vraiment fourchues, le seul remède vraiment efficace sera de les couper.

Cheveux gras
Les cheveux gras utiliseront un shampoing spécial cheveux gras, à faire 1 à 2 fois par semaine uniquement ; utilisés trop fréquemment, ces shampoings risquent d'activer la production de sébum, et donc de gras. Si vous devez vous laver les cheveux plus souvent, utilisez un shampoing au PH neutre à usage fréquent.

Faites régulièrement des masques capillaires à base d'argile afin d’assainir les cheveux. Evitez de stimuler le cuir chevelu avec des massages, des brossages trop vigoureux.

Les cheveux colorés ou permanentés peuvent présenter une racine grasse et des pointes sèches. La solution ? Un lavage avec un shampoing doux au PH neutre, des soins spécial cheveux secs sur les pointes, et régulièrement, des masques à l’argile au niveau des racines.

Les pellicules
Avant de traiter les pellicules, il faut d’abord définir s’il s’agit de pellicules sèches ou grasses. Contrairement aux pellicules sèches qui se séparent du cuir chevelu et tombent sur les épaules, les pellicules grasses adhèrent au cuir chevelu et provoquent des démangeaisons.

S’il s’agit de pellicules sèches, utilisez un shampooing antipelliculaire 1 à 2 fois par semaine (pas plus, cela risquerait d’irriter le cuir chevelu) pendant 1 mois, puis continuez le traitement à titre préventif en utilisant un shampooing antipelliculaire une fois tous les quinze jours.

Si les pellicules grasses s’accompagnent de problèmes cutanés (plaques rouges et desquamation sur le front, les sourcils…), consultez un dermatologue ; lui seul saura déceler l’origine de ces pellicules et prescrire un traitement efficace.

Les soins après-shampoing
s’appliquent après le shampoing, sur cheveux essorés, et nécessitent un temps de pause de quelques minutes (le temps de pause est indiqué sur l’emballage).

  • Les démêlants facilitent le démêlage des cheveux, en lissant les écailles.
  • Les masques ont un effet plus profond. Ils sont indispensables aux cheveux desséchés ou fragilisées par des agressions extérieures telles que décoloration, coloration, permanente, brushing répété, vent, soleil… Pour optimiser les effets du masque, entourez vos cheveux d’une serviette chaude et allongez le temps de pause.
  • Certains soins sont sans rinçage ; c’est le cas des sérums, qui en quelques gouttes, comblent les aspérités des cheveux et leur apportent de la brillance.
    Santé des cheveux et alimentation

La beauté des cheveux vient aussi de l’intérieur, d’où l’importance d’une alimentation équilibrée. Les protéines, le fer, le zinc, les vitamines B et le soufre sont particulièrement importants. Des cures de complément alimentaire spécial cheveux pourront vous apporter ces éléments ; elles sont généralement à suivre pendant 3 mois.


Auteur coujinti


retrouvez coujinti sur facebook
Coujinti © 2008

Création FREE WEB CONCEPT

Retrouvez sur Coujinti
.com les différentes recettes de la cuisine Tunisienne .